CSG : pour les retraités c’est toujours NON !

, par  Secrétariat FSU 47

Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté le 15 mars à l’appel des 9 organisations nationales de retraités contre la hausse de la CSG et la baisse programmée de leur niveau de vie.

La mobilisation a été une réussite éclatante, le nombre de manifestants a plus que doublé : à Paris, ce sont 30 000 manifestants qui ont défilé de Montparnasse à la rue de Varenne, à quelques centaines de mètres de l’hôtel Matignon. A Marseille, à Nantes, Bordeaux, Lyon, La Rochelle, Angoulême, Grenoble, etc. les retraités sont descendus dans la rue massivement, au-delà même de ce qui était attendu par les organisateurs.

En tout, ce sont plus de 162 points de rassemblement qui ont été recensés contre 120 lors de la journée du 28 septembre 2017, date de la précédente mobilisation des retraités.

Cette mobilisation exceptionnelle est à la mesure de la colère des retraités devant les refus répétés de les recevoir du Président de la République, de Madame Buzyn et maintenant du Premier Ministre. A la mesure également de la morgue de ceux qui traitent les retraités de "génération dorée".

Loin d’être des "nantis", loin de méconnaître la solidarité intergénérationnelle qu’ils pratiquent tous les jours dans leur entourage, les retraités, soucieux de défendre la république sociale appellent d’ores et déjà à participer aux manifestations et actions organisées le 22 mars 2018, en défense des trois fonctions publiques et des services publics républicains.